la voix passive

a voix passive
Le passif, ou voix passive, permet de mettre en valeur une action, le résultat de celle-ci, un état ou un événement. Il présente le même fait que la forme active mais d’un point de vue différent. La voix passive est employée pour attirer l’attention sur le fait lui-même. L’agent de l’action n’est pas toujours mentionné.

Le complément d’agent, toujours introduit par par ou de, permet dans certaines situations de mentionner l’agent de l’action.

Emploi

La voix active est employée pour mettre le sujet du verbe en valeur.
Exemple :
L’ambulance conduit le blessé à l’hôpital.
La voix passive est employée pour mettre en valeur le fait lui-même. L’agent de l’action n’est pas toujours mentionné.
Exemple :
Le blessé est conduit (par l’ambulance) à l’hôpital.

Formation

Pour conjuguer un verbe au passif, on utilise l’auxiliaire être + participe passé. Le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe au passif. Le passage de la voix active à la voix passive entraîne certaines modifications :
  • Le complément d’objet direct à l’actif devient sujet de la phrase au passif
  • Le sujet disparaît ou est transformé en complément d’agent introduit par "par"

Autres moyens d’exprimer le passif

Il est possible de remplacer la forme passive par la forme pronominale à la voix active. On peut aussi employer le pronom indéfini on (sujet) à la voix active.
Exemples :
On conduit le blessé à l'hôpital.
Le journal racontant les faits se vendra bien.


No hay comentarios:

Publicar un comentario